#Andragogie

L’andragogie chez Eclectic Minds (1/3) – Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo!

Depuis 2015, Eclectic Minds offre des cours de langues. Après avoir commencé avec l’anglais et le français, l’équipe s’est diversifiée et propose désormais des cours d’italien, d’espagnol et de gallois ecossais. #eclectic

L’apprentissage de la communication dans une langue étrangère n’est pas chose aisée et Eclectic Minds a à cœur de varier les plaisirs et mettre en place des sessions aux thèmes éclectiques.

Le public : les adultes. De grands ados ont rejoint de temps en temps nos groupes composés d’aprenants de 20 à 75 ans.

Enseigner aux adultes c’est compliqué.

Comme le dit si bien Noémie, ce n’est pas tant que c’est compliqué mais plutôt que ce n’est pas aussi facile que cela peut paraitre. Agathe a rejoint Eclectic Minds en Aout pour son stage. Son travail de fond et la motivation qui transparaissaient de sa lettre ont vite fait de convaincre Noémie que les conversations seraient stimulantes. Elles font part ici de leur vision et expérience de l’andragogie, science de l’éducation des adultes.

Au-delà d’une envie d’expliquer une énième fois pourquoi il est bon et nécessaire d’apprendre tout au long de sa vie, il est intéressant de se poser un peu pour réfléchir à la notion d’apprentissage quand on a passé un certain âge.

Bien sûr, apprendre c’est solliciter un muscle, son cerveau, avec pour objectif de créer quelque chose : de la matière grise, des arguments, de la connaissance.

Apprendre avec pour objectif de se mettre au défi, pour passer le temps, pour accéder à d’autres supports, d’autres sphères, d’autres interlocuteurs.

Mais pour nous professeurs, tuteurs, formateurs : c’est la question du comment qui nous arrêtera. On ne s’invente pas enseignant pour adultes : on y réfléchit, on bouscule nos propres idées reçues, on se met au défi de pouvoir proposer un contenu de qualité avec contexte.

La conversation entre Agathe et Noemie amène tout naturellement à la première question :

Qu’est-ce que l’andragogie ?

Couramment appelée pédagogie de l’adulte, c’est une notion qui est relativement récente. Ce sera Malcolm Knowles qui le premier mettra en lumière le terme d’andragogie.

Cette science de l’éducation des adultes se concentre sur les piliers suivants :

La motivation : intrinsèque ou extrinsèque, elle évolue et répond à des envies et besoins très personnels. Adultes, nous sommes en mesure d’agir en fonction de cette motivation.

L’expérience : le travail, la famille, les voyages, la vie nous apporteront leurs lots de surprises et de situations qui nous obligeront à adapter nos attitudes. Nos attentes en deviendront plus précises. Il est impératif pour un professeur de tenir compte de ces expériences pour construire un socle commun.

L’autonomie : le développement et la littérature autour des concepts d’autoformation et des nouvelles technologies permettent de recadrer le rôle du prof. Guide, tuteur, formateur, il est surtout là pour stimuler, approfondir et recentrer sur l’humain.

Le concret : Mon taylor n’était pas vraiment riche. Si les thématiques abordées n’affectent pas les apprenants, quel sera l’impact de l’apprentissage ? Pour motiver, il faut du réel. Pour échanger, il faut du contenu et des arguments étayés par de la pratique. Pour aller plus loin, il faut savoir dans quelle direction partir. Et cette direction, ça peut être l’autre.

L’interculturalité : la découverte d’autrui nous amènera systématiquement à une introspection. Découvrir de nouvelles contrées, s’exprimer dans une langue étrangère, cette démarche nous invitera à questionner nos us, coutumes, habitudes.

Existe-t-il vraiment une dichotomie pédagogie / andragogie ?

Les fonctions exécutives du cerveau se figent autour de 20 ans.

On ne demande pas quelque chose de la même façon à un enfant qu’à un adulte.

Nos expériences de l’école varient et influencent nos perception de l’apprentissage. Si pour certain le terme est source de stimulation, pour d’autre il peut être synonyme de souffrance.

Chez Eclectic Minds, lors de nos classes, les matériaux utilisés ne diffèrent pas nécessairement de ceux utilisés avec enfants ou ado mais l’optique dans laquelle ils seront employés sera obligatoirement adaptée en fonction du public.

Si la notion d’andragogie n’est pas très usitée et qu’on lui préfère pédagogie des adultes, c’est par acceptation sociale. La notion, elle, reste spécifique et la démarche singulière.

Où se situe Eclectic Minds dans cette notion ?

Le cœur d’Eclectic Minds repose sur les piliers de l’andragogie tels que Knowles les décrit :

La motivation de chacun à s’inscrire aux classes de son choix. La prise en compte de l’expérience de chaque apprenant facilitée par les petits groupes et respectée dans une démarche d’interculturalité.

Nous ajouterons à ça la responsabilité de chacun de progresser et d’être partie prenante de son apprentissage : l’équipe de profs permettra de repousser nos connaissances vers de nouvelles contrées.

ça reste un terme très porteur d’espoir.

Lorsqu’on recherche la notion d’andragogie on peut avoir une impression d’évidence et c’est d’ailleurs ce qui lui vaut d’être remise en question. Malgré tout, il est nécessaire de réfléchir à nos pratiques professionnelles et de stimuler nos façons de procéder : c’est notre responsabilité de professeur face à nos étudiants.

Comment progresser au sein de cette flexibilité ?

Eclectic Minds offre une telle flexibilité qu’il est parfois désarmant de considérer une progression possible sur le long terme.

Apprendre à gérer quand on commet des erreurs.

L’apprentissage d’une langue ne se fait pas sur quelques semaines malgré ce que peuvent affirmer certaines applications. Si l’investissement est effrayant au premier abord, il est bon de faire des petits pas. Une réservation, puis deux, puis plus : de façon à inclure l’activité dans une routine quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.

Il s’agit avant tout de trouver les clés pour communiquer et s’exprimer dans la langue cible. Puis on mettra l’emphase sur le plaisir du moment passé et les possibilité multiples qui s’ouvrent à tous.

L’envie de se dépasser viendra naturellement.

Le cerveau est un muscle, l’apprentissage un sport.

L’andragogie chez Eclectic Minds (2/3)
L’andragogie chez Eclectic Minds (3/3)

Pour aller plus loin:

Le langage du vivant, Helene Trocme Fabre

Adult Learning: Linking Theory and Practice – Sharan B. Merriam, Laura L. Bierema – Google Books

Le développement de compétences en milieu professionnel | Édupass (hypotheses.org)

Andragogie et formation d’adultes – YouTube

Adult learning: an overview, Stephen Brookfield

Andragogy after 25 years, Dan D Pratt

Andragogy. History, Meaning, Context, Function, Jost Reischmann

Andragogy and Self-Directed Learning:Pillars of Adult Learning Theory, Sharan B. Merriam

Applications of Andragogy in Multi-Disciplined Teaching and Learning, Sang Chan

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s